Les couches lavables : Mauvaise ou Très Bonne idée ?

par | Hygiène

couche-lavable-vs -reutilisable

Les couches lavables : Mauvaise ou Très Bonne idée ?

par | Hygiène

couche-lavable-vs -reutilisable

Vous êtes déjà parent, ou sur le point de l’être, et vous vous demandez si vous vous sentez prêt à passer du jetable au réutilisable ? Et oui, les couches classiques ça pollue, ça coûte un certain prix, et parfois ça provoque des allergies à bébé. Alors vous cherchez une solution alternative aux couches jetables. La couche lavable en est une ! Et c’est là que débute une longue liste d’interrogations sur ce nouveau type de couche…

Pourquoi utiliser les couches lavables : Avantages et inconvénients

 

En point positif on pense tout de suite aux potentielles économies, et à l’absence de produits toxiques. Mais puisque c’est encore un produit inconnu pour vous, viennent aussi quelques craintes : Est ce compliqué à utiliser ? Comment s’organiser ? Les odeurs, le lavage, et quel est le bon modèle de couche à acheter ?

A chaque famille sa solution ! On passe en revu tous les avantages et inconvénients, et on vous explique comment ça marche en détail pour vous aider à vous décider.

Vous verrez que les couches lavables présentent beaucoup d’atouts à la fois pour la planète, mais aussi pour votre porte-monnaie, et surtout pour la santé de votre enfant. Et en bonus leur mode d’emploi est vraiment très simple.

 

Quels sont les avantages de la couche lavable ?

 

💵 Rentabilité :En moyenne une économie de 500 € avec les couches lavables.

 

Il vous faudra changer les couches de votre enfant en moyenne 6 000 fois depuis sa naissance jusqu’à ce qu’il soit propre.

Le prix de la couche jetable à l’unité, fonction de la marque, varie entre 0,12 centimes et 0,40 centimes. On peut donc compter un budget couche jetable total entre 1000 € et 2400 €. Globalement les français dépensent environ 1150 € en couches jetables.

A contrario, pour les couches lavables il vous faudra investir dès le début, mais sur le long terme le coût est en moyenne est nettement inférieur et s’élève à la somme de 550 €.

A cette somme il faut ajouter une centaine d’euro en eau et électricité pour le lavage des couches en machine. Ce qui nous fait un total de 650 €.

On peut donc compter une économie moyenne de 500 €. Et les économies augmentent si on a plusieurs bambins qui réutilisent les couches. Et oui, à partir du 2ème enfant vous avez déjà le stock de couche réutilisable et il n’y a plus qu’à les réutiliser. Il faudra simplement remplacer quelques couches qui auront fait leur temps au fur et à mesure.

infographie-couches-lavables-budget

🙂 Facilité d’utilisation :

 

Une fois que l’on a investi dans le matériel de départ, l’utilisation des couches et très facile. Vous trouverez plus bas notre guide d’utilisation.

 

🌍 Un geste Eco responsable : Avec la couche lavable on réduit énormément les déchets.

 

Une donnée non négligeable quand on sait que l’on génère 20 milliards de couches jetables par an, et qu’une couche produite équivaut à une tasse de pétrole.

La couche lavable est réutilisable donc moins de déchets à traiter.

Pour que la balance écologique soit positive il faut bien entendu de respecter quelques gestes simples :

  • laver les couches dans une machine à charge pleine
  • ne pas mettre trop de lessive,
  • faire séchage à l’air libre plutôt qu’avec un sèche-linge,
  • réutiliser les couches pour un second enfant,
  • on peut même penser à se mettre sur le marché de la seconde main quand on a plus besoin de ses couches.
  •  

⚕️ La santé : Stop aux produits toxiques sur les fesses de bébé !

 

Beaucoup de bébés font des réactions cutanées aux couches. On peut donc s’interroger sur la qualité des matières.

Et même sans faire de réactions visibles, les couches jetables peuvent être dangereuses à long terme pour la santé. Une étude publiée par 66 millions de consommateurs a démontré que de très nombreuses marques commercialisant leurs produits en supermarché vendaient des produits contenant plusieurs substances toxiques (glyphosate cancérogènes ou encore dioxines c’est à dire un polluant organique), et des compositions en plastique.

Compte tenu du manque de transparence des marques commercialisant des couches jetables, il est plus intéressant de se tourner vers des couches lavables plus saines et dont on connaît réellement la composition.

 

😻 Esthétique :

 

Exit la couche blanche à scratch pas très glamour, et bonjour les petites couches en tissus à motif. De nombreuses marques proposent des modèles avec des coloris très variés. Il y en a pour tous les goûts.

 

😷 Contrairement aux préjugés pas d’odeurs :

 

De la même manière qu’une couche jetable, mettez la couche dans un sceau hermétique et hop ! Achetez des couches réutilisables ne signifie pas que l’on doit faire un compromis su l’hygiène. Bien au contraire !

 

Quels sont les inconvénients de la couches réutilisable ?

 

👩‍👧‍‍ Vérifier si la crèche et la nounou acceptent les couches lavables :

 

Vous avez peut être décidé de passer le cap de la couche réutilisable pour toutes les raisons que l’on vient d’évoquer, mais ce n’est pas forcément le cas de la crèche ou vous déposez votre bambin, ni de la nounou.

Il est donc impératif de veillez à ce que les personnes qui garderont votre enfant soient d’accord sur le principe. A défaut, il faudra soit trouver une autre crèche/ nounou, soit accepter de repasser au jetable sur les heures de garde à l’extérieur.

 

🗣 Se mettre d’accord avec sa conjointe/ son conjoint sur l’utilisation des couches réutilisables :

 

Une fois que vous vous êtes décidé sur l’utilisation des couches lavables, c’est évidemment une décision qui doit être prise en accord avec son partenaire, sous peine de devoir faire des efforts seul. Il se peut que votre partenaire ne soit pas emballé par l’idée d’utiliser des couches lavables. A vous de mettre tous les points positifs en avant pour le/la convaincre de se lancer dans l’aventure à deux !

 

💪 Nécessite une nouvelle organisation :

 

Avec les couches lavables il faut prendre de nouvelles habitudes. Plus question de jeter la couche sale aux oubliettes. Il faudra notamment anticiper de faire des machines plus régulièrement pour ne pas voir son stock de couches s’épuiser.

Cette nouvelle organisation peut demander un certain temps d’adaptation, surtout quand l’arrivée du bébé est déjà un très gros chamboulement.

A notre sens cette organisation n’est pas si contraignante, mais il faut en avoir conscience avant de démarrer. Commencer en testant avec seulement quelques couches pour commencer peut être une bonne solution.

 

Comment débuter ? La liste du matériel de départ

 

Vous commencez à cerner les avantages qu’il peut y avoir à utiliser des couches réutilisables, mais comment se lancer ? Les produits vous sont inconnus, et vous voulez certainement savoir quels sont les types de produits sur le marché avant de passer à l’achat. Nous vous expliquons les spécificités entre les différents modèles de couches, et quel matériel il faut acheter.

papa-change-couche-lavable

Quels sont les différents types de couches réutilisables :

 

La couche TE1 c’est à dire « tout en un » : Vous retrouverez le modèle TE1 intégral

 

C’est le type de couche lavable qui se rapproche le plus des couches jetables. C’est qu’il y a de plus simple à l’utilisation.

Pour débuter avec les couches lavable c’est un bon système car vous n’avez qu’a poser la couche sur bébé et à la mettre au sale par la suite.

La couche est fabriquée en matière naturelle ou synthétique au choix. Et la couche est composée d’une partie imperméable est d’une partie absorbante cousue ensemble. Attention toutes les marques ne proposent pas de modèle de couche.

 

La couche TE1 « tout en un » a poche :

 

Idem que pour la TE1 intégral, cette couche se rapproche de la couche jetable, mais à l’intérieur de la couche il y a une poche dans laquelle on trouvera un insert (c’est-à-dire une partie amovible absorbante).

On peut ainsi moduler l’absorption en fonction des moments de la journée, et ajouter des inserts plus absorbants à l’intérieur de la poche si besoin. Il y a là encore peu de manipulations sur ces couches. Ces couches réutilisables sont aussi pratique pour les nounous et les crèches.

 

La couche TE2 « tout en deux » :

 

C’est un modèle qui est également simple d’utilisation, mais cette fois ci vous aurez une couche en deux parties avec d’un coté la culotte et d’un autre coté la partie absorbante à détacher. L’avantage est que si seul l’insert (la partie absorbante) est sale, alors vous pouvez ne mettre que cette partie à laver.

 

La couche TE3 « tout en trois » :

 

Il s’agit d’une couche en trois parties. On a la culotte imperméable, puis la nacelle amovible, puis la partie absorbante. C’est une couche un peu moins utilisée car il y a plus de pièces à assembler. Mais elle présente le gros avantage de n’avoir à laver majoritairement que l’insert ou la nacelle lorsqu’ils sont sales, et on a beaucoup moins besoin de changer la culotte.

 

Une fois que vous avez choisi le modèle de couche il ne vous faudra plus que :

 

  • Lessive pour entretenir les couches (la lessive classique fonctionne). Dans l’idéal une lessive hypoallergénique,
  • Un sac imperméable ou sceau de stockage fermé pour ne pas avoir d’odeur,
  • Et pas besoin de vêtements spéciaux si ce n’est légèrement plus grand pour que bébé soit à l’aise avec sa petite couche en tissus.
  •  

Combien de couches lavables faut-il acheter ?

 

Dans un premier temps faites un test avec quelques couches pour commencer, et voir si vous appréciez l’essai. Ensuite envisagez d’acheter un stock complet.

Pour constituer un stock il y a plusieurs critères à prendre en compte. La réponse va varier en fonction de vos habitudes de vie. Toutefois on peut compter l’utilisation en moyenne de 6 à 7 couches lavables par jour.

Ensuite il faut penser que vous n’allez pas lancer une machine tous les jours, elles resteront certainement en stock au moins deux jours dans le sceau hermétique. Et enfin il faut penser deux jours pour le séchage à l’air libre. On vous conseille donc 25 couches et plus si vous vous être très large.

A noter toutefois que vous ne laverez pas la partie culotte aussi souvent que la partie absorbante. Et la partie absorbante seule sèche très vite. Il peut donc être intéressant d’avoir plus de « partie absorbante » que de couche pour vite renouveler le flux.

 

Comment fonctionnent les couches lavables ?

fonctionnement-couche-lavable

Voici le fonctionnement très simple et rapide étape par étape.

 

ETAPE 1 : Avant la première utilisation

 

En principe les couches fonctionnent dès la première utilisation, mais comme pour l’achat de vêtements neufs vous pouvez les laver une première fois en machine.

 

ETAPE 2 : Préparer la couche

 

Plus ou moins d’étape selon que vous aurez choisi le modèle TE1, TE2 ou TE3. On a la partie culotte, et on y insert la partie absorbante.

 

ETAPE 3 : mettre la couche sur bébé

 

Une fois que la couche est prête c’est aussi aussi simple qu’une couche jetable pression ou scratch. On la met de la même manière sur bébé.

 

ETAPE 4 : Quand la couche est sale

 

on jette le surplus matière fécale aux toilettes (si on a posé une lingette au fond pour recueillir les scelles on peut jeter la lingette ou nettoyer cette lingette si elle est elle aussi réutilisable).

En fonction de ce que bébé a fait si la couche est très sale, ou peu sale on peut laver soit l’intégralité (culotte + lange amovible) ou seulement la partie amovible. On met la partie sale dans un sac imperméable pour ne pas sentir les odeurs.

Il faut compter changer bébé en moyenne 7 fois par jours avec des couches réutilisables.

 

ETAPE 5 : Laver la couche

 

Sous quel programme laver la couche ? Vous pouvez lancer un lavage à partir de 40°C, et pousser à 60°C de temps en temps notamment si vous sentez des odeurs ou la crasse s’installer.

Attention si vous avez un modèle TE1 c’est à dire une couche « tout en un », tout est cousu ensemble alors vous ne pouvez pas laver la couche à 90°C vous risquerez d’abîmer la partie fragile de la couche. Bien lire l’étiquette en fonction des matériaux de votre couches.

Les quelques conseils pour allonger la durée de vie de la couches sont les suivants : éviter l’adoucissant, et également le savon de Marseille qui graissent la couche et diminuent l’absorption, S’abstenir d’utiliser des produits agressifs sur la couche, ne pas laver les culottes de protection à chaque usage, et privilégier le lavage de la partie lavable amovible.

 

ETAPE 6 : Pour sécher la couche 

 

On vous conseille un séchage à l’air libre d’une part parce que c’est plus écologique, d’autre part parce que vous dépenserez moins d’argent en électricité, et enfin parce que ça allonge la durée de vie de la couche.

Pour ce qui est du temps de séchage à l’air libre, il est de deux jours environ pour la culotte, et une journée pour la partie absorbante amovible qui est très légère.

 

Enfin quelle est la durée de vie de la couche lavable ?

 

En moyenne 2 ans, environ 300 à 400 lavages si vous les entretenez normalement. Cela dépendra évidemment de vos produits de lessives ainsi que de la qualité du modèle de couche que vous allez choisir. 👼

Si vous souhaitez en savoir plus sur les couches réutilisables, on vous invite à jeter un coup d’œil à notre TOP 10 des meilleures couches lavable pour vous aider à choisir le meilleur modèle de couche.

Vos commentaires sont précieux :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest