Tout savoir sur le retard de la marche de bébé

par | Mobilité

Avoir un bébé, c’est se réjouir de chacun de ses développements. L’apprentissage de la marche fait partie des étapes les plus importantes du développement de bébé. Mais quand ça prend un certain temps, nous nous inquiétons. Alors, quand est-ce qu’un bébé a un retard de la marche ? Que faut-il faire ? Nous vous dévoilons tout ce que vous devez savoir sur le retard de la marche de bébé.

​Se mettre de debout et marcher : À quel âge bébé est-il censé s’y mettre ?

 

Sachez que tous les bébés ont leur propre rythme en termes de développement psychomoteur. En général, ils se lèvent et marchent entre 9 et 18 mois. Ainsi, si votre bébé ne marche pas encore alors que sa cousine ou son cousin du même âge l’a déjà fait, il n’est pas forcément en retard. Cette fourchette d’âge de la marche est très large.

Ainsi, ce n’est qu’après 18 mois qu’un bébé pourrait être considéré comme étant en retard concernant la marche. Néanmoins, si votre tout-petit ne possède aucun signe de retard, ne désespérez pas. Si tel est le cas de votre enfant, emmenez bébé chez le docteur. Ce dernier réalisera un bilan.

Rassurez-vous, certains bébés commencent à se tenir debout tout seuls à 18 mois. Pourtant, ils n’ont pas forcément un retard psychomoteur. Toutefois, les pédiatres parlent de retard de marche autour de 18 et 20 mois.

 

Apprentissage de la marche de bébé : Pourquoi autant de différence ?

 

Sachez que différents facteurs peuvent être à l’origine de cette différence d’apprentissage de la marche d’un bébé. Durant la grossesse, il pourrait s’agir de :

  • Grossesse gémellaire ;
  • Cordon ombilical autour du cou du fœtus ;
  • Grossesse qui a impliqué un alitement.

D’un autre côté, cette différence pourrait être due à des situations durant l’accouchement :

  • Naissance en siège complet ou décomplété ;
  • Prématurité ;
  • Utilisation de ventouse, spatule ou forceps ;
  • Torticolis congénital.

Ses éventuelles causes au cours des premiers mois de vie de bébé sont les suivantes :

  • Port trop tôt de bébé en porte-bébé ;
  • Tête plate (plagiocéphalie positionnelle) ;
  • Quotidien en youpala, transat ou trotteur.

 

Quelles sont les causes du retard de la marche ?

bébés

Si votre bébé a plus de 18 mois et qu’il ne marche pas encore, un pédiatre réalisera un bilan. Ce dernier pourrait mettre en évidence la cause de son retard de la marche, si c’est son cas. En fait, ce retard est généralement un signe de troubles neurologiques ou d’un retard mental. Toutefois, l’atteinte cérébrale est souvent diagnostiquée avant l’âge de la marche.

D’un autre côté, il pourrait s’agir d’une atteinte articulaire ou osseuse passée inaperçue au niveau de la hanche par exemple. Le retard de la marche peut également être causé par une atteinte musculaire relative à une myopathie. Pour ce qui est de l’affection neurologique, celle-ci engendre un trouble de la motricité.

Puis, le retard de la marche peut également être isolé, sans cause évidente. Dans ce cas, le petit pourrait se déplacer sur ses fesses en repliant une jambe sous elles. C’est généralement le cas des bébés dont d’autres membres de la famille ont su marcher tardivement.

 

Bébé tarde à marcher : Quand vraiment s’inquiéter ?

 

Vous devez vous inquiéter si votre enfant ne présente aucun signe de développement moteur avant son 15e mois. En effet, certains bébés ne cherchent vraiment pas à bouger leurs membres. Dans ce cas, emmenez bébé chez un pédiatre.

Vous devez également l’emmener chez un pédiatre si à 18 mois, bébé ne cherche pas à se lever. Faites bien attention, l’âge de 18 mois n’est tout de même pas une deadline concernant l’apprentissage de la marche. En effet, certains bébés tardent à marcher parce qu’ils sont encore en train de développer une autre compétence (l’écoute, la manipulation, l’observation, le langage, etc.).

Nous vous conseillons d’accepter le rythme de bébé. Et par-dessus tout, faites-lui confiance.

 

Bébé n’a jamais fait de 4 pattes : Est-ce normal ?

 

Sachez que certains bébés se mettent debout et marchent sans avoir fait de 4 pattes. Au lieu de ce mode de déplacement, bébé pourrait avancer en poussant avec ses mains. Par ailleurs, il se servira de ses mains afin de se mettre debout. En fait, l’absence du déplacement à 4 pattes n’est pas grave.

Toutefois, bébé pourrait avoir du mal à dissocier et coordonner les mouvements de ses membres supérieurs et inférieurs. Petite astuce, pour encourager ce déplacement, laissez bébé se mettre assis par lui-même. Sinon, bébé restera dans sa position assise si vous intervenez. De plus, vous devez laisser votre petit au sol le plus longtemps possible. Cela lui permettra de faire ses propres expériences motrices et sensorielles.

En savoir plus sur la mobilité d’un bébé :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This