Bébé refuse son biberon, que faire ?

par | Repas | 0 commentaires

À un certain âge, certains bébés refusent leur biberon. Bien que cette situation soit inquiétante et stressante, sachez que cela arrive fréquemment. Alors, que faire si bébé refuse son biberon ? Si votre petit boude son biberon, vous devez d’abord comprendre pourquoi. C’est seulement après que vous pourrez déterminer les bonnes attitudes à adopter.

 

Les raisons qui poussent bébé à refuser son biberon

Biberon avec peluche

Ce n’est pas évident de comprendre les refus de bébé, surtout s’il ne parle pas encore. Sachez qu’un petit peut bouder son biberon pour des raisons fonctionnelles :

  • Passage de l’allaitement maternel au biberon
  • Mauvais positionnement de sa langue (bébé ne sait pas encore bien téter)
  • Non-convenance de sa tétine
  • Diversification alimentaire
  • Changement de dosage
  • Bébé fait ses dents
  • Croissance (bébé veut jouer aux grands)
  • Bébé est malade (coliques, rhume, etc.)

Bébé peut également refuser de prendre son biberon pour des raisons affectives :

  • Période de chômage, décès, etc.
  • Reprise du travail de maman

 

Les bonnes attitudes à adopter si bébé refuse son biberon

Bébé au biberon

Ce qu’il faut faire en général

Si vous êtes confronté à cette situation stressante :

  • Ne forcez jamais bébé à prendre son biberon
  • En cas de doute, consultez un médecin ou un pédiatre (intolérance au gluten, maladie)
  • Assurez-vous que bébé ne se déshydrate pas. Les signes de la déshydratation sont les suivantes :
    • Fièvre
    • Perte de poids (de l’ordre de 3 à 5 %)
    • Lèvres asséchées et bouche sèche
    • Léthargie et excès de sommeil
    • Yeux cernés et teinte pâle
    • Enfoncement des fontanelles
    • Pleurs sans larmes
  • Restez calme, bébé ne se laissera jamais mourir de faim

 

Ce qu’il faut faire en fonction de la cause du refus de biberon

Les bonnes attitudes à adopter dépendent de la raison pour laquelle bébé refuse de prendre son biberon :

  • Si vous passez du sein au biberon, frottez votre mamelon sur la tétine s’il y reste encore quelques gouttes. Ainsi, l’odeur de votre lait attirera bébé
  • En cas de refus total de biberon au cours du sevrage, utilisez un petit tuyau ou une seringue pour injecter le lait quand bébé tète votre doigt. Vous devez ainsi lui présenter ce dernier à l’avance
  • Assurez-vous que le débit de la tétine est adapté avec l’âge de bébé
  • Vérifiez la température du lait ainsi que sa date de péremption
  • Changez le lait, il se peut que sa texture et son goût ne lui conviennent plus
  • Regardez la façon dont bébé met sa langue, elle ne doit pas être courbée
  • Changez de tétine si le lait devenu plus épais bouchonne
  • Mettez un peu de compote ou de céréales dans le biberon de bébé si vous en êtes au stade de la diversification alimentaire
  • Laissez bébé tenir son biberon tout seul
  • Si bébé fait ses dents et refuse son biberon, ne le forcez pas. Toutefois, il doit prendre au moins 500 ml de lait par jour. Et n’hésitez pas à lui donner une solution de réhydratation s’il y a déséquilibre entre les entrées et les sorties. Le fait de donner du lait avec une petite cuillère froide peut également être efficace
  • En cas de refus suite à la reprise de votre travail, laissez un doudou avec votre odeur au nounou de bébé
  • Si vous passez par une période angoissante, expliquez doucement à bébé ce qui se passe tout en lui assurant que tout va s’arranger. Vous pouvez également le détendre en lui caressant la joue, en lui chantant ou en le massant dans une pièce chauffée
  • Nourrissez bébé dans un endroit calme, il ne doit pas être distrait
  • Si vous changez d’habitude, d’alimentation, de tétine, etc., laissez à bébé le temps de s’y habituer

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *