Tout savoir sur les vaccins des bébés

par

photo-couverture-enfant-devant-le-pot

En France, les bébés et les enfants doivent être vaccinés afin d’être inscrits à la garderie, en crèche ou à l’école. Les vaccins protègeront en premier lieu votre enfant, mais également les autres dans le but de contenir des épidémies.

 

Toutefois, bien que certains vaccins soient obligatoires, certains parents hésitent. En effet, ce n’est pas facile de voir bébé souffrir pendant une piqûre.

 

Hésitez-vous à faire vacciner votre enfant ? Vous demandez-vous si cela est réellement nécessaire ? Et quel est le calendrier de vaccination à suivre ? Nous vous dévoilons tout ce que les parents doivent savoir sur les vaccins des bébés !

​Pourquoi les vaccins sont-ils importants pour bébé ?

 

Les vaccins dans le calendrier de vaccination offrent une immunité contre des maladies pouvant être très graves, ou mortelles pour votre enfant. Il est obligatoire de vacciner votre tout-petit contre des maladies dont le traitement n’est pas toujours efficace à 100 %, ou bien encore pour des maladies sans traitement du tout.

 

Comment les vaccins fonctionnent-ils ?

 

Un vaccin contient un microbe atténué ou tué, ou un antigène. Lors de son administration, le corps de bébé apprend à reconnaître ce microbe avant de produire des anticorps pour se défendre. Ensuite, le système immunitaire de votre enfant garde ce microbe en mémoire. Puis, en cas d’exposition à une maladie due à ce microbe, le corps de votre tout-petit saura facilement combattre.

D’un autre côté, les « rappels » de vaccin sont également importants. En effet, ils aident le système immunitaire à bien se rappeler du microbe.

Enfin, sachez que certains vaccins sont administrés par voie orale, tandis que d’autres sont injectés (en général au niveau du muscle de la cuisse).

 

Le calendrier de vaccination des bébés et des enfants

 

Calendrier pour les bébés

 

Dans le tableau suivant, vous retrouverez les vaccins obligatoires pour les bébés :

Âge du bébé Vaccin

 

 

 

2 mois

Hépatite B : 1re dose
Tétanos, diphtérie, poliomyélite, coqueluche, et infections invasives à Haemophilus influenza b : 1re dose
Infections invasives à méningocoque du sérogroupe B : 1re dose
Infections invasives à Pneumocoques : 1re dose

 

 

 

4 mois

Hépatite B : 2e dose
Tétanos, diphtérie, poliomyélite, coqueluche, et infections invasives à Haemophilus influenza b : 2e dose
Infections invasives à méningocoque du sérogroupe B : 2e dose
Infections invasives à Pneumocoques : 2e dose
5 mois Infections invasives à méningocoque du sérogroupe C : 1re dose

 

 

11 mois

Hépatite B : 1er rappel
Tétanos, diphtérie, poliomyélite, coqueluche, et infections invasives à Haemophilus influenza b : 1er rappel
Infections invasives à Pneumocoques : 1er rappel

 

 

12 mois

Infections invasives à méningocoque du sérogroupe C : 2e dose
Oreillons, rougeole, rubéole : 1re dose
Infections invasives à méningocoque du sérogroupe B : rappel
16-18 mois Oreillons, rougeole, rubéole : 2e dose

 

Calendrier pour les enfants et les adolescents

 

Dans le tableau suivant, vous retrouverez les vaccins obligatoires pour les enfants et les adolescents :

 

Âge de l’enfant Vaccin
6 ans Tétanos, diphtérie, poliomyélite, coqueluche : 2e rappel
11-13 ans Tétanos, diphtérie, poliomyélite, coqueluche : 3e rappel
11-14 ans Infections à papillomavirus humains : injection de 2 doses espacées de 6 mois

 

Jusqu’à 15 ans

Hépatite B : rattrapage si aucun vaccin contre cette maladie n’a eu lieu auparavant (en 2 doses espacées de 6 mois ou en 3 doses)

 

Enfin, des vaccins sont par ailleurs à faire obligatoirement après 18 ans.

 

Pourquoi respecter le calendrier de vaccination ?

suivi-de-calendrier-de-vaccination-enfant-et-bebe

Sachez que chaque vaccin de ce calendrier a été étudié pour qu’il puisse protéger votre enfant au meilleur moment. En effet, certaines maladies sont plus fréquentes à un certain âge. Ainsi, vous devez absolument respecter le calendrier de vaccination.

Nous tenons à préciser qu’une otite, une diarrhée ou un rhume ne doivent pas empêcher votre enfant de se faire vacciner. Toutefois, vous pouvez reporter le rendez-vous si votre tout-petit pleure beaucoup, est irritable, ou souffre de fièvre. Dans ce cas discutez avec votre medecin de la date qui conviendra le mieux.

 

Nos conseils vaccination pour votre bébé

 

⭐Avant le vaccin

 

Avant le vaccin de votre bambin, détendez-vous, et soyez vous-mêmes. Si vous êtes stressé, bébé le ressentira, et il pourra vraiment devenir grincheux. Ensuite, parlez à votre tout-petit afin de lui expliquer ce qui va se passer.

Nous vous conseillons également d’habiller bébé avec des vêtements faciles à enlever et à enfiler.

Puis, si le docteur a prescrit des patchs Lidocaïne (anesthésique), appliquez-en sur la zone où l’injection aura lieu 30 min à 1 h avant votre rendez-vous.

 

⭐Pendant le vaccin

 

Vous pouvez continuer d’allaiter votre bébé pendant l’injection du vaccin. Plusieurs études tendant à dire que l’allaitement permet d’atténuer la gêne que peu renssentir le nourisson. De plus, n’hésitez pas à lui parler, chanter et lui caresser afin de détourner son attention et le détendre.

Enfin, ne promettez pas à votre enfant qu’il ne sentira rien. Au contraire, si il est en âge de comprendre décrivez-lui les diverses étapes du vaccin, et rassurez-lui que ça passera vite.

 

⭐Après le vaccin

 

Si votre enfant a une fièvre (température de plus de 38,2 °C), vous pourriez lui donner du Doliprane (sur prescription ou conseil du médecin). En fait, les vaccins « Rougeole, Oreillon, Rubéole » peuvent engendrer une fièvre. Pour ce qui est du Paracétamol, sa dose dépend du poids de bébé. Et son administration doit se faire avec un espacement d’au moins 6 heures.

Enfin, bébé peut prendre un bain le jour de sa vaccination. Toutefois, si un peu de liquide s’écoule de la zone vaccinée, évitez les bains à la mer ou en piscine.

 

Quand consulter après un vaccin ?

 

Nous vous conseillons d’emmener bébé chez le docteur ou le pédiatre si :

  • Il est gêné dans ses mouvements après le vaccin ;
  • La zone vaccinée est dure au toucher.

😎 Une question ? Envie de partager votre expérience ? Laissez-nous un commentaire

2 Commentaires

  1. christine

    bonjour, merci beaucoup pour cet article

    Réponse
    • Finaritra Raz

      Bonjour Christine,

      Merci pour votre commentaire.

      À bientôt,
      Les Bambins

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest