Crises convulsives de bébé : Que faire ?

par | Santé

Environ 2 à 5 % des bébés et enfants âgés de 6 mois à 5 ans connaissent des convulsions fébriles. Se manifestant par des mouvements brusques du corps et autres signes très alarmants, les convulsions inquiètent beaucoup les parents. Restez toujours calme, et voici ce que vous devez faire en cas de convulsions de votre bébé.

Mais d’abord, qu’est-ce que la convulsion ?

 

Les convulsions résultent d’une absence de régulation de décharges électriques anormales au niveau des cellules nerveuses dans une partie du cerveau ou dans le cerveau. Concrètement parlant, les convulsions sont des raidissements musculaires et/ou des secousses violentes. En fait, ils impliquent une grande partie du corps. Sachez également que les convulsions sont involontaires.

Chez les petits, les convulsions sont identiques à celles des grandes personnes. Néanmoins, seuls les enfants souffrent de spasmes infantiles et de convulsions fébriles.

 

Crises convulsives de bébé : Quelles sont ses causes ?

 

Voici les principales causes d’une convulsion :

  • Maladies héréditaires dues à des mutations de gènes ;
  • Anomalies métaboliques temporaires (hypoglycémie, etc.) ;
  • Mère ayant pris certains médicaments durant la grossesse;
  • Troubles graves (lésion cérébrale durant la grossesse, lésion cérébrale, infection grave, ou privation d’oxygène à la naissance) ;
  • Fièvre (plus fréquent avant 5 ans).

 

Convulsions des bébés et enfants : Quels sont ses symptômes ?

 

Le cas des nourrissons

 

La reconnaissance des crises convulsives peut être difficile pour les nourrissons. En effet, ces derniers peuvent mâcher ou pincer leurs lèvres involontairement. Les bébés peuvent également s’arrêter de respirer et/ou perdre leur tonicité. Enfin, bébé pourrait vous donner l’impression qu’il regarde fixement dans diverses directions.

 

Le cas des jeunes enfants (nourrissons plus âgés)

 

Pour les plus jeunes enfants, il pourrait y avoir des secousses de la totalité ou d’une partie de leur corps. Votre bébé pourrait également se raidir ou tressaillir. Par ailleurs, les crises convulsives des jeunes enfants peuvent se manifester par les symptômes suivants :

  • Confusion;
  • Regard fixe;
  • Mouvements involontaires des membres;
  • Ressenti de sentiments inhabituels (peur sans raison spécifique, par exemple) ;
  • Et ressenti de sensations inhabituelles (picotements ou engourdissement, par exemple).

 

Bébé a des crises convulsives : que faire ?

convulsion fébrile

Les mesures immédiates

 

Si vous remarquez l’une ou plusieurs des signes précédentes, bébé pourrait avoir des crises convulsives. Dans ce cas :

  • Étendez votre bébé sur le côté. Il s’agit d’une position latérale de sécurité (PLS) ;
  • Maintenez-le bien loin des dangers potentiels dans la maison si vous y êtes (objets coupants, escalier, etc.) ;
  • N’essayez pas de tenir la langue de bébé ;
  • Ne mettez rien dans sa bouche.

Après la convulsion de votre tout-petit, vous devez :

  • Toujours rester à ses côtés afin d’attendre qu’il se réveille bien ;
  • Vérifiez la respiration de votre enfant. Dans le cas où il ne respire pas, alertez les urgences. Puis, en même temps, une autre personne doit lui faire un bouche-à-bouche;
  • Attendre que votre bambin soit complètement réveillé avant de lui donner quoi que ce soit (médicament, liquide ou nourriture) ;
  • Et vérifier si votre petit a de la fièvre. Si tel est son cas, il doit recevoir le traitement adapté (Paracétamol suppositoire si bébé est trop petit ou encore inconscient). De plus, dans ce cas, mettez bébé à découvert (retirez tous ses vêtements chauds).

En revanche, vous devez appeler une ambulance si :

  • Bébé a des crises convulsives pour la première fois;
  • Il a du mal à respirer après sa crise ;
  • Votre enfant se blesse au cours de ses convulsions ;
  • D’autres crises convulsives se déclenchent immédiatement après chaque crise ;
  • Ou la crise dure plus de cinq minutes.

 

Les traitements des crises convulsives 

 

Le principal traitement des crises convulsives est la classe des anticonvulsivants. Toutefois, les médecins n’en prescrivent pas en cas d’une seule crise. En fait, les anticonvulsivants sont prescrits en cas de crises susceptibles de récidiver, ou en cas de récidives.

Quoi qu’il en soit, ne donnez jamais ces médicaments à votre bébé sans avoir l’avis d’un médecin. Enfin, pour les crises convulsives récidivantes, le docteur devrait vous prescrire le traitement adéquat. Mais pas d’automédication !

En savoir plus sur la santé de bébé :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This